Rechercher dans ce blog

vendredi 10 janvier 2014

Bêtises

Défi du jeudi avec un jour de retard LOL ! Bon alors, les bêtises...

http://www.macyma.fr/2014/01/deux-fois-plus-de-betises-defi-du-jeudi.html

Tout le monde fait des bêtises, et surtout les enfants :) Je me souviens d'une grosse bêtise que ma fille a fait alors qu'elle n'était âgée que de deux ans à peine. J'aurai d'ailleurs pu l'mettre ici, mais ce n'est pas une fin très positive...

Une bêtise dû à la négligence de ce que j'avais, à l'époque, pour mari.

Un soir, contre toute attente, mon ex-mari a décidé d'aller coucher Sandra (wouah ! un véritable exploit pour cet homme !). Bon, toute étonnée et tout de même contente de voir qu'il s'intéressait ENFIN au coucher de notre fille, je le laissa faire...

Nous vivions dans une maison à Lille, à deux étages. Dans une courée (c'est pas génial, en passant). La chambre de ma fille était tout en haut. Il y avait des stores.

Il coucha notre fille dans son petit lit à barreaux puis redescendit. OK. On s'est donc détendu devant un bon film (à l'étage du dessous).

Au bout d'un moment, nous commencions a entendre des bruits de rue à l'extérieur. Mon ex, n'entendant rien à la télé, à monté l'son !

Quelques minutes plus tard, on frappa à notre porte. Nous allâmes donc ouvrir. Eh là, stupeur ! C'était nos voisins tout affolés qui criaient : "votre fille est sur l'toit !!!"

Je pris peur, mais mon ex a voulu aller la récupérer. Quel héros tiens ! Il fallait qu'il répare sa connerie (car sachant qu'une chambre ça s'aère, il aurait tout de meme pu vérifier la fenêtre. Bref!)

Il monta donc dans la large gouttière (heureusement, elle faisait environ 40 cm !) et s'avançant doucement vers mon bébé, il réussit à la récupérer. Ouf, Zaza était sauvée. J'étais rassurée.

Mais pour ma fille, je pense que c'est sa plus grosse bêtise, car ce jour-là, elle s'en souvient encore ! Voici la suite :

Une fois revenu dans la chambre, il pris bien soin de refermer la fenêtre, avant de s'acharner sur notre fille. Lui donnant tellement de baffes au visage qu'elle en saigna.

C'était la bêtise de Sandra, à cause de son père qui n'a pas été attentif. Et moi, je n'avais qu'à pas aérer ce jour là. Ca m'apprendra tiens ! Pour moi, c'était tellement logique, que je n'ai pas pensé lui rappeler que la fenêtre était ouverte. C'était en été en plus.

6 commentaires:

  1. Mais pauvre puce, des baffes ??? :-o
    Enfant, j'ai inondé la maison et en jouant avec le feu, ma sœur m'a brûlé tous les cheveux ....
    Je m'en souviens aussi encore mais sans baffe ... (J'ai sursauté quand j'ai lu le paragraphe des baffes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le pire, c'est qu'il a dit sa phrase fétiche : "c'est pour son bien !"

      Supprimer
    2. Ha le con!!!
      Julien

      Supprimer
  2. Triste sire...no comment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est dommage que des personnes réagissent ainsi

      Supprimer

vous aimerez peut être