Rechercher dans ce blog

samedi 22 mars 2014

Se fout-on de moi ?

Attention, article assez long, mais j'ai besoin de vos avis. Merci.

J'ai quitté le Nord au mois de Juillet dernier, pour venir vivre dans une petite ville tranquille du pas de Calais. Au début c'était merveilleux ; nous avions enfin réussi a déménager dans un beau quartier, où on entendait même les petits oiseaux chanter le matin, lorsqu'on ouvrait la fenêtre de la cuisine.





J'avais réussi à "taper dans l'oeil" du propriétaire ! Grâce à quoi ? A une phrase (j'en suis certaine, maintenant que j'y pense) : "de toute façon, je ne serai pas très présente car je suis étudiante, et ma formation se passera à Calais ; donc nous ne serons vraiment là que les soirs et week ends". Mais d'après mon meilleur ami Fredo, ça serait plutôt parce que je suis piétonne. Oui, il n'a pas tors : nous sommes dans une rue où il est interdit de stationner (à part le proprio qui a tout les droits, vu qu'il fait ses propres livraisons pour le magasin d'en dessous de chez nous). Et que les parkings sont payants.
Pour ma mère, je ne sais pas trop ce qu'elle pense. Mais c'est tout de même elle la garante, donc je pense qu'elle s'inquiète (normal, c'est une maman).
Enfin, la vision de ma fille n'est pas très loin de la vérité : "il nous a choisi parce que nous, on ne peut pas partir facilement, alors si on veut partir on l'a dans le UC".


L'été s'est passé super, car nous sommes partis une petite semaine aux Francofolies de la Rochelle (à peine après avoir posé les cartons, que j'ai décidé de prendre des vacances et de tout déballer en rentrant !), ce qui m'a permis de faire découvrir les joies du camping à mes enfants !


Puis il y a eu la rentrée. Premier problème : l'école privée de ma fille ne voulait pas attendre deux jours (que je touche mes allocs ! véridique !) pour que je paie les frais d'inscription ! Du jamais vu ! Du coup, j'ai dû courir en catastrophe au C.I.O pour faire une dérogation, et pouvoir la mettre dans un Lycée public. Résultat : ma fille n'est entrée en seconde que dix jours plus tard. Un mauvais point pour s'intégrer... Et du coup, ma fille a dû changer d'orientation ; au lieu de faire de l'Art, elle se tourne vers un Bac L et ne sait plus quoi faire comme métier plus tard. Super !

Et puis, nous avons commencer à entendre des drôles de bruits dans la maison. Pendant au moins trois ou quatre mois, les bruits se répétaient à peu près à la même heure toutes les nuits ; à un point ou je me suis demandé s'il n'y avait pas un fantôme dans la maison (pas grave, je n'ai pas peur). C'était des portes qui claquent ou des bruits de pas, mais on ne voyait jamais rien. Puis, en même temps, il a commencé à avoir des fuites au niveau de la chaudière (dans la cuisine) à chaque fois qu'il pleuvait. Et suite à cela, des coupures répétitives de courant. En plus, du début qu'on a emménagé à environ 4 mois, ma fille a été atteinte d'une sorte d'excéma ou de champignon sur toutes les jambes et les bras. Il n'y avait qu'elle qui avait eu ça.

Même dans la chambre d'Hugo, ça fuyait !
Au bout de quelques mois, j'ai fini par avertir le proprio (oui, je suis très patiente) par lettre recommandée avec accusé de réception, des problèmes de fuites et de coupures de courant, et j'ai exigé qu'il règle le problème rapidement. Ce qu'il fit ! Tu parles ! Il m'a fait venir, soit disant son électricien. Le gars est venu après l'école avec son fils, il a regardé la chaudière et il m'a répondu qu'il n'y avait rien ! Le mec parlait du proprio en l'appelant par son prénom ! Son pote, quoi (le genre de beau-frère qui bosse au black ; enfin bref). Puis, quelques mois plus tard, il est venu avec un notaire, ou quelqu'un comme ça, pour examiner plus en profondeur d'où venaient les fuites ; résultat : ça venait du toit ! Le proprio a piqué deux trois tuiles sur le toit du voisin pour colmater son toit, et après, ils sont reparti.
Et il ne pouvait pas régler ça avant de me le louer c't'appart pourri ??? En plus, on s'est gelé tous l'hivers à cause d'en bas, qui est constemment ouvert !

Depuis ce temps-là, on n'a plus jamais eu de fuite, et les coupures de courant se sont réduites (mais ça arrive encore de temps en temps ; et même une fois alors que je finissais à 19h, alors que les gamins étaient seuls à la maison ! Quelle merde !). En même temps, l'excéma de ma fille (chose qu'elle n'a jamais eu de sa vie) a complètement disparu, du jour au lendemain, et les bruits aussi ! C'était dingue !

On a pu vivre un peu peinard, (on a quand même dû attendre six mois avant d'avoir une toute petite aide de la part des services sociaux) jusqu'au fameux jour où je me suis permise (poliment) d'aller voir la femme du proprio pour lui demander de baisser un peu le son de la radio du magasin car ça s'entendait de chez nous et que ça résonnait dans nos pieds. Ce jour-là, j'en ai même profité pour lui demander ma quittance, que j'attendais depuis plus d'une semaine. Elle s'est offusquée ! (vous auriez vu sa tronche ! Pourtant j'ai juste été très polie et je n'ai pas voulu l'ennuyer).

Les jours ont passé, elle a continué à réceptionner un colis pour mois un fois tous les quatre jeudis (en fait, deux au total), et j'ai continué à lui mettre son courrier dans sa boîte aux lettres lorsqu'elle n'était pas là. Bref, une sorte d'entre-aide normale était présente entre nous. 

Puis, elle a commencé à mal refermer le volet. Ne plus fermer à clé.... En février, elle s'est payé au moins 15 jours de vacances (vive le ski avec les tunes d'une mère de famille au RSA ! Youpi !!). Et puis, je ne sais pas ce qu'elle fout, mais en mars c'est le pompon. Madame s'absente du magasin en pleine journée pendant plusieurs heures. Je la croise de moins en moins. Quand elle nous voit, elle ne sourit plus, et elle fait en sorte de nous éviter (ben nous, c'est exactement pareil). En fait, elle a dû souvent m'entendre râler : "putain, vivement qu'on s'barre de c'quartier de merde ! Je déteste les Audomarois !!!" LoL

Et puis, jeudi, Madame est partie dans l'après-midi (avant l'heure de fermeture, bien sûr), le volet un tiers baissé, musique et lumière du magasin toujours allumés, son volet de vitrine et sa porte du magasin, fermés à clé ! Je me suis dit : "purée, elle ne sait même pas ouvrir un volet à fond ; elle commence à m'gonfler la meuf !" Les heures ont passé, et toujours pas de Madame Proprio à l'horizon. Elle nous a laissé la lumière et la musique allumée toute la nuit !!! La s... ! Bon, je me suis dit : "elle a sans doute eut un soucis familial ; je peux comprendre". Mais vendredi matin, elle est passé éteindre sa musique ! On l'a entrevue vite fait, puis... Devinez quoi ? Vers 18 h, la musique s'est remise en route, et Madame s'est volatilisée ! Laissant, bien entendu lumière du magasin + musique allumée toute la nuit ! 

Alors, soit elle se fout notre tronche, soit elle est très conne, excusez-moi l'expression, parce que là, trop c'est trop ! J'ai enfin perçu ce qui me manquait, et je compte bien retourner au CUEEP lundi matin. Je n'ai pas envie que cette histoire s'éternise, sinon, je vais péter un câble !

Voudrait-elle qu'on parte ? Ou bien veut-elle nous pourrir la vie ? je ne sais pas ce que vous en pensez, mais j'en ai bien l'impression. En plus, dernière chose très importante :
Lorsqu'on a emménagé, le propriétaire m'a dit qu'ils avait leur compteur indépendant au miens (dans le magasin ou je ne sais pas quoi), alors que dans l'entrée, à la vue de tous les clients, il y a deux compteurs. Un qui tourne (le miens en l'occurence), et un éteint (?!?).

Trouvez-vous normal que quelqu'un qui a des frais pour un magasin, se moque de payer de l'électricité dans l'vent comme ça ? A moins que ça ne soit, en fait, qu'un mensonge, et que toute l''électricité de tout le bâtiment (magasin + mon logement) ne fasse partie que de ma facture ?? Je suis désolée, mais si c'est ça, lorsqu'ils me couperont l'électricité incessemment sous peu (parce que 180 € / mois, c'est vraiment beaucoup pour moi, vu tous les frais de cantine, trajets, etc que je débourse), on verra si ils ont toujours le courant ou pas, et si ils l'ont toujours, c'est qu'ils sont pleins aux as, parce que même moi, quand je pars en vacances, je coupe tous. Alors voilà. Encore un mystère de plus !

En tout cas, ce qui est sûr, c'est que je veux une maison dans le Nord ou n'importe où, tant que je trouve enfin un logement qui nous convienne !

J'aimerai avoir vos avis sur toute cette histoire. 
Juste pour m'éclaircir un peu les esprits car tout ça m'empêche  de dormir, et du coup, ça n'arrangera 
rien du tout pour moi cette année.

Merci d'avance.

12 commentaires:

  1. Partir, tu dois !
    Cette relation penche méchamment du mauvais côté et pas certain que cela s'arrange quand il y a de l'argent en jeu !
    Bises et bon WE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, j'en ai bien l'impression, pourtant je ne suis pas quelqu'un de chiant. Je suis toujours polie et souriante. Merci. Bisous.

      Supprimer
  2. la patronne fait exprès !! du bruit- etc
    le compteur je demanderais à EDF par tél des infos --- sur l'autre compteur- peut-être celui du magasin est dans la boutique ??
    ça sent le brulé !! tu ne paies pas cher de loyer ?? c'est aides déduites ?
    l'école privée !! des sous sinon rien !!
    bon courage- bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. non grâce à l'apl je ne paie pas cher, en effet. Mais bon, le proprio m'avait pourtant dit que son but était de garder ses locataires le plus longtemps possible... Ouais, l'école privée m'a vraiment déçue... Bisous.

      Supprimer
  3. Je connais tes soucis pour les avoir eu aussi
    je sais que c'est pas donné mais faut faire constater par huissier pour avoir une preuve, ensuite tu portes plainte et tu auras des dedomagements.......Sinon ben c'est partir mais dans la conjoncture actuelle pas facile ............

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'aimerai partir, car vivre au dessus d'un magasin, c'est vraiment très chiant. Mais c'est vrai que c'est pas facile...

      Supprimer
  4. On veut demenager !!!
    Sandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut qu'on trouve, et vite !!

      Supprimer
    2. Oui oui faut continuer à chercher !!! :)
      Sandra

      Supprimer
  5. C'est vrai que la situation dans laquelle tu vis actuellement n'est pas du tout agréable. Il vaudrait mieux que tu déménages mais essaie d'économiser un peu pour le faire. Ca prendra du temps mais un jour tu y arriveras et tu pourras vivre dans un endroit plus paisible qui te conviendra mieux. Bon courage bisous Frédo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Impossible d'économiser dans ma situation...

      Supprimer

vous aimerez peut être