Rechercher dans ce blog

vendredi 21 novembre 2014

La minute de bonheur #94

J'ai reçu un beau livre dans ma boîte aux lettres. Ça m'a fait super plaisir ! Sans doute que j'ai gagné à un des nombreux concours auxquels j'ai joué dernièrement.



Détenir une vérité que le monde refuse mais dont la portée pourrait pourtant bouleverser l'avenir de l'humanité. Cette certitude a un nom : le syndrome Copernic.
Vigo Ravel a trente-six ans et a développé les symptômes de ce mal étrange. Diagnostiqué schizophrène et amnésique, il s'est résigné à accepter sa maladie, notamment grâce à l'aide de son psychiatre et de nombreux médicaments.
Mais Vigo souffre-t-il vraiment d'une schizophrénie paranoïde aiguë ou connaît-t-il simplement la vérité ? Les voix dans sa tête sont-elles des hallucinations dues à ses troubles psychiques ou entend-il les pensées des gens ? Après les attentats qui ont presque entièrement détruit le quartier de la Défense, Vigo ne doute plus. Ce sont les voix qui, ce matin-là, lui ont ordonné de fuir et lui ont évité une mort certaine.
Revenant sur les lieux du drame pour vérifier si son thérapeute est en vie, les secours lui affirment que le médecin qu'il cherche n'a jamais existé. Délire ou complot ?
Décidé à percer le mystère qui l'entoure, Vigo se lance dans une quête effrénée, celle de la vérité. Et certaines forces, dans l'ombre, semblent prêtes à l'empêcher à tout prix d'y parvenir.
Il y a des secrets qui valent tous les sacrifices. Même celui de l'âme.

Henri Loevenbruck est né en 1972 à Paris, dans le Xlle arrondissement. Ses parents, tous deux professeurs d'anglais et ayant vécu au Pays de Galles, lui transmettent dès son plus jeune âge une passion pour la culture anglo-saxonne.

Après six romans de Fantasy, il décide ensuite de s'essayer au thriller et publie Le Testament des siècles aux éditions Flammarion. Ce polar ésotérique, publié en France avant la vague du Da Vinci Code, RENCONTRE à son tour un vif succès, y compris à l'étranger (droits vendus dans 9 pays).
En 2005, après un vol plané fulgurant sur une Ducati 944, Henri Loevenbruck arrête la moto et se dévoue corps et âme à l'écriture de son neuvième ROMAN, un second thriller intitulé Le Syndrome Copernic.
Aujourd'hui, Henri Loevenbruck partage son temps entre l'écriture et l'assouvissement de ses deux passions : les sports mécaniques et la collection de montres cassées...


ça m'a l'air intéressant. Mais je dois d'abord finir mes autres lectures. Je le rajoute donc à ma PAL.

Qui connait ? Qui l'a lu ?
Qu'en pensez-vous ?

C'était ma participation pour Maman Geekette

13 commentaires:

  1. C'est cool que tu aies gagné un livre !
    C'est con que tu ne sais pas qui te l'a envoyé.
    Sandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, il n'y avait aucune indication. Dommage, je ne peux pas remercier la personne...

      Supprimer
    2. Oui c'est bete..
      Sandra

      Supprimer
  2. 3ème essai pour poster un com
    il ne se valide pas - pas de code-
    je disais que c'est chouette ce livre, le fait que tu ne saches pas de qui il provient n'est pas très grave-
    bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi si, car j'aime bien remercier les gens :)
      Bisous.

      Supprimer
  3. oui je connais et j'aime pas trop car c'est pas gai ...

    ps : n'as-tu pas reçu mon courrier par la poste ? je suis déçue car aucune correspondante n'a visiblement reçu ce que j'ai envoyé lundi dernier :(
    la poste deconne vraiment à fond je suis trop déçue :(
    en plus je t'avais envoyé un petit cadeau ..
    Myrtille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai reçu Myrtille, ne t'inquiète pas. J'n'ai juste pas eu le temps de te le dire LoL
      Merci beaucoup, ça m'a vraiment fait plaisir :)

      Supprimer
  4. ce n'est pas moi ? il me semble que j'avais mis un mot dedans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh peut être que c'est toi. Il n'y avait aucun mot ni adresse au dos. Si c'est toi, un grand merci, c'est vraiment cool :)

      Supprimer
    2. hehe j'avais pensé à khanel qui envoie des livres :)
      Myrtille
      me voici voyante hihi

      Supprimer
    3. Moi aussi j'avais pensé à Khanel, mais comme pas de nom, j'avais un doute.

      Supprimer
    4. son petit mot a t-il glissé en l'envoyant dans le livre ?
      sinon c'est un admirateur qui tient à rester anonyme ;)
      Myrtille

      Supprimer
    5. Exact ! Je ne l'avais pas ouvert, juste li la description au dos.
      Un grand merci, donc à Khanel, c'est super gentil :)

      Supprimer

vous aimerez peut être