Rechercher dans ce blog

jeudi 7 avril 2016

366 réels à prise rapide #365


Aujourd'hui un mot que j'ai écrit m'a fait réaliser à quel point j'ai pu souffrir de ma vie maritale.

Aujourd'hui temps qu'il fait donne envie d'aller se promener dans un beau jardin public bien fleuri.

Aujourd'hui laisser passer les petits papiers n'est pas une chose à faire. Je n'aime pas procrastiner.



* Découvrez le texte des autres participants :
http://alainx3.blogspot.fr/
http://encentmotscommeenun.blogspot.fr/
http://randonnezvousdansceblog.blogspot.fr/
https://leslecturesdasphodele.wordpress.com/
http://1autrechemin.canalblog.com/
http://prudencepetitpas.blogspot.fr/
http://parcourirlechemin.blogspot.fr/
http://lespetitscahiersdemilie.com/
http://ecriturbulente.com/tag/exercices-de-style/
https://hisvelles.wordpress.com/
https://mary2flower.wordpress.com/
https://lajumentverte.wordpress.com/
http://boulgomen100mots.unblog.fr/
http://100motspourledire.blogspot.fr/

C'était ma PARTICIPATION pour mij2014.

4 commentaires:

  1. Parfois un petit rien peut nous rappeler des bons moments mais des mauvais également malheureusement...

    RépondreSupprimer
  2. Un coup il fait beau, un coup il fait gris c'est nul :(

    RépondreSupprimer

vous aimerez peut être