Rechercher dans ce blog

mercredi 8 juin 2016

Démarches (S01 / J72)

On ne peut pas faire de grandes choses sur cette planète. Rien que des petites choses avec un amour immense. (Mère Teresa).



Mon intention du 2 juin était de désencombrer chez moi, et mettre en vente les lits superposés ainsi que mon téléphone portable. J 'avais l'intuition que j'allais retrouver des choses ; et que ça me ferait plaisir.



* Mes résultats :
  • Faire mes cartons en écoutant le coffret "bien-être nature" emprunté à la médiathèque m'a vraiment appaisée.
  • J'ai reçu  une nouvelle carte "qualité" qui m'a fait plaisir.

  • Je me suis occupé de l'orientation de Julien (orientation + demande d'internat), et me suis actualisé au Pôle Emploi. J'ai également inscrit Hugo pour sa future colonie.
  • J'ai cuisiné avec Hugo et on s'est projeté dans la future maison.
  • J'ai dit à mon médecin que son nouveau cabinet médical est superbe et agréable ; il était d'accord avec moi.
  • J'ai écris un billet d'humeur car je me sentais mal ce soir-là, et je tenais à remercier toutes les co-créatrices qui m'ont soutenue et conseillée ; je me sent beaucoup mieux maintenant.

* J'ai été reconnaissante pour :
  • Le soutien de certaines personnes.
  • Le professionnalisme du personnel du collège.
  • Le médecin qui va se renseigner sur le parcours à faire pour le problème d'Hugo, et me rappeler.
  • Le soutien et les conseils de quelques co-créateurs par rapport à cette mauvaise ambiance à la maison. Merci, j'ai beaucoup de gratitude pour ça.
  • Le webinaire sur "changer d'habitudes, changer de vie" de Franck Nicolas, qui m'a encore redonné l'envie de me bouger.

* Mes notes :
  • Mauvaise ambiance à la maison ; décidément... ça me déçoit terriblement ; je me sent triste et dépassée, et ne sait pas comment gérer ça. Je ne trouverai jamais l'homme de ma vie dans ces conditions ; dois-je me résigner ? J'ai l'impression qu'on m'abandonne et que je ne compte pour personne (à part pour ma mère, c'est déjà ça).
  • J'ai trop fumé...



* J4 - Défi spécial Intuition :
* Mon intention du jour était de me séparer de ce dont je n'ai plus besoin, afin de laisser de la place à la nouveauté. J'avais l'intuition qu'après, je me sentirai plus légère.


* Mes résultats :
  • Je n'en ai pas encore fait suffisemment ; c'est un défi de longue haleine, et comme j'ai toujours des démarches à faire entre deux, ce n'est pas évident.

* J'ai observé :
  • Même si j'ai trié et fais quelques cartons, je n'en vois pas la différence.
  • Je me sent libérée lorsque je jette l'inutile.
  • Je dois persévérer, même si c'est long et fastidieux.
  • Ce qui me désespère c'est que les choses que j'ai mis à vendre ne partent pas.
  • J'ai vraiment l'impression de faire du sur-place.

* J'ai été reconnaissante :
  • Hugo a jeté des affaires qu'il ne voulait plus.
  • J'ai réussi à trier un peu.

9 commentaires:

  1. Faire le tri eh oui... vendre ou jeter ce qui ne va plus servir dans l'autre chez soi... un défi aussi ! Je ne sais quand tu pars mais bon courage pour tout cela, bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pars début juillet, mais ne connais pas encore la date précise. Bises.

      Supprimer
  2. difficile de vendre --- ou a très très petit prix--
    c'est désolant en effet-
    jeter ok mais si ça ne sert plus---
    une situation familiale difficile, c'est normal de re fumer-
    ne culpabilise pas- tu essaieras après le déménagement-
    gros bisous et bravo pour ton courage-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui parce que je pense que là, c'est pas le bon moment ; trop de stress... MErci. Bisous.

      Supprimer
  3. Les graçons me cherchent, ils foutent la m*rde et c'est toujours moi qui me fait engueuler. Bref.
    J'adore ces pâtes au fromage que tu avais fais
    Sandra

    RépondreSupprimer
  4. Il y a un truc que j'ai fait un moment et ça fonctionnait pas mal : on décidait d'une sorte de réunion de famille, tel jour, telle heure, et d'ici cette réunion, il y avait un cahier où chacun pouvait écrire ses revendications, motifs de colère, ses demandes, ses satisfactions, bref ce qu'on voulait. Pour que la réunion soit rapide, chacun était censé avoir trié dans ce qu'il avait noté (ne rêvons pas, c'était rarement fait...) puis on parlait chacun notre tour, ça aboutissait à des constats et après j'établissais un contrat où chacun s'engageait à... (ne plus faire ceci ou cela, devait s'engager à réaliser ceci ou cela...).
    Eh bien ça a bien fonctionné.
    Si le contrat n'était pas respecté, il y avait des "amendes" ou des travaux d'intérêt général à faire...
    Voilà !
    Bises et courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wouah, super bonne idée ! Je vais tenter le coup ; merci beaucoup. Bises.

      Supprimer
  5. Pas simple quand tout se mélange en même temps ! Courage !

    RépondreSupprimer

vous aimerez peut être