Rechercher dans ce blog

jeudi 2 juin 2016

Transmettre ou non l’éducation qu’on a reçue

Faut-il transmettre ou non, l'éducation que l'on a reçu ? Là est la bonne question. Dans chaque famille, il y a des règles. Les parents transmettent les valeurs qui leurs semblent les plus justes à leurs yeux, afin que leurs enfants puissent grandir avec des bases ; leurs bases. Mais l'éducation qu'à reçu les adultes est-elle toujours bonne à transmettre ? Je ne le pense pas. Pour le savoir, il suffit de faire une introspection sur soi-même et de savoir peser le pour et le contre. Car si l'adulte a eu une éducation moyenne voir mauvaise, il sera alors judicieux de ne pas la transmettre à ses enfants. En effet, cela provoquerait des blocages pour sa vie future.
Par contre, si l'adulte a eu une bonne voire une excellente éducation, alors il le pourra sans problème.

Oui mais alors, comment s'en rendre compte ? Comment savoir si nous avons eu une éducation assez bonne pour pouvoir ensuite la transmettre à ses enfants ? Là encore, il suffit de faire un travail sur soi ; de voir si tout va bien, si nous n'avons aucun problème dans tel ou tel domaine. Sinon, les thérapeutes peuvent aussi apporter un éclaircissement sur la situation. Dans tous les cas, il n'y a que le parent qui puisse être le plus apte à juger si il peut transmettre ou non son éducation, ou du moins une partie. 

C’était ma participation au rdv les #jeudiseducation organisé par WonderMômes sur le thème : Transmettre ou non l’éducation qu’on a reçue


Qu'en pensez-vous ?

7 commentaires:

  1. Adultes nous connaissons la différence entre le bien et le mal, en conséquence donner un bon exemple à ses enfants et savoir leur dire aussi bien non que oui, et s'adapter aussi à leur caractère, l'un n'étant pas l'autre, tout un programme quoi... ;-

    RépondreSupprimer
  2. Devenir parents, avoir choisi de devenir parents demande une bonne remise en question. Avant de le devenir, j'avais des idées, des principes que j'ai vite abandonné, ou adapté, et même adapté selon chacun des enfants différents les uns des autres. Alors que j'ai protesté sur plein de choses durant l'adolescence et mes premières années d'indépendance, avec le recul j'ai admis que j'avais reçu de bonnes bases. J'ai eu la chance aussi d'avoir bien entourée à un moment de mes grands-parents maternels, puis d'une tante qui m'a beaucoup appris. Bref, j'ai transmis une partie et mis de côté certaines choses qui m'auront fait souffrir.
    Eduquer, c'est se remettre en question. C'est mon avis de maman de 3 enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ajoute aussi que certaines lectures m'auront beaucoup aidée.

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai que c'est se remettre en question. Devenir parent c'est une responsabilité de toute une vie.

      Supprimer
  3. Un beau billet qui fait réfléchir et qui pose de bonnes questions !
    Bisous

    RépondreSupprimer

vous aimerez peut être