Rechercher dans ce blog

mercredi 9 mai 2018

Mon texte - Défi Ecriture chez MyNameIsOr - 3


Je suis désolée pour ce retard. Cette fois-ci, je n'ai pas su utiliser tous les mots du tableau, mais je vous laisse découvrir ceci sans plus attendre.

Voici mon texte lié au plateau de scrabble d'avril :

- Hi ! Where is "le Mont Fuji" please ?
Sandrine était allée en voyage au Japon. En effet, après avoir fait un burn out au boulot, elle a décidé de prendre une année sabbatique ; ce qui ne lui ferait pas de mal ; et de profiter de ce temps libre pour voyager et se ressourcer très loin de ses collègues ingrats.
- I advise you to inquire at the tourist office because I'm not from here. Sorry.
Sandrine n'avait pas toute sa tête ce matin. Tout d'abord, elle s'est mise à chercher ses lunettes pendant au moins dix minutes, puis, elle est partie se promener sans son plan. Heureusement qu'elle savait un peu se débrouiller avec son anglais.


Elle remercia la personne, et se dirigea vers l'office de tourisme le plus proche. Il lui fallait quand même marcher un long moment. Sa jambe gauche lui faisait un peu mal depuis qu'elle s'était pris les pieds dans son short qu'elle avait balancé par terre avant d'aller se coucher hier soir. Mais comme c'était de sa faute, elle plaidait coupable au fond d'elle.

Elle s'arrêta un instant au coin d'une rue. Elle avait été attirée par une petite boutique qui vendait un peu de tout, et son  œil s'était posé sur une jolie petite statuette d'aigle posé sur le haut d'une montagne. Son visage s'illumina tout d'un coup.
"Eh si je lui prenait ça pour mon frère..." se dit-elle, "Je suis sûre que ça plairait mieux à sa femme que cette statue de diva nue juste à côté..."
Elle poussa la vieille porte de la vitrine et entra dans la caverne d'Ali Baba. Dans ce petit magasin aux murs pâlots qui ne payait pas de mine vue de l'extérieur, se trouvait en fait des tas de petits trésors fabuleux pour les touristes en soif de souvenirs à rapporter dans leurs pays. Une toute petite japonaise était assise au fond derrière sa caisse. Cette femme assez âgée, tenait dans ses mains quelque chose qui surprit Sandrine : un livre en français ! Elle se rapprochea d'elle pour tenter de bien lire le titre. Elle lisait : "Les mâles n'ont plus de tabous"
- Incroyable !
S'écrit-elle soudainement.
- Vous parlez français madame ?
- Bonjour, oui. Depuis des années, il y a beaucoup de touristes français qui viennent ici, et cela m'a donné la passion pour cette langue si difficile à apprendre mais tellement jolie.
- Oui, bonjour, excusez-moi. Vous êtes la première personne que je croise qui parle ma langue ; c'est assez plaisant, car je ne suis pas très douée avec l'anglais, et le japonais, je ne le parle pas du tout.

Les deux femmes firent connaissance longuement. Puis, Sandrine acheta la fameuse statuette d'aigle ainsi qu'un petit tableau représentant la mer du Japon, situé à l'opposé de Tokyo où elle se trouvait actuellement. Wu Xi, la dame du magasin, lui égaya sa journée ; comme quoi, les rencontres sont souvent bénéfiques.


Aurélia F. - 09 / 05 / 2018


Merci pour vos belles participations :

2 commentaires:

  1. un long texte ! bravo la courageuse !!
    bonne soirée- bisous-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te remercie. Bonne soirée. Bisous.

      Supprimer