Rechercher dans ce blog

dimanche 3 novembre 2013

Vous le feriez vous ? Changer de région ?

Je constate que changer de région n'est pas si simple. Biensûr, je m'en doutais bien, mais là, j'en ai la preuve en étant en "plein dedans".

Avant de quitter le Nord, j'ai fais beaucoup de recherches. J'ai testé le générateur de "la ville idéale", celle qui me correspondrai le mieux, j'ai beaucoup réfléchi (famille, amis, etc) mais j'ai sauté le pas car je voulais, dans un premier temps, offrir un cadre de vie meilleur à mes enfants. Et ça l'est ! C'est même l'opposé de notre ancienne ville ! On est d'ailleurs ravis :)
Tout quitter pour changer de vie, comme dirait l'autre, c'est pour moi, le moyen d'améliorer ma vie et celle des miens.

Je suis donc venue sur Saint-Omer. Mais pourquoi cette ville en particulier me demandent-ils tous...


Je vous répondrai que ce n'est pas un choix prioritaire. J'ai pris le premier logement sympa dont le propriétaire a bien voulu me faire confiance. Car offrir la possibilité de louer son logement à une mère seule étant au RSA, ce n'est pas très fréquent. Mais j'ai quand même pris en compte, la distance de mon université. Je voulais absolument poursuivre mon DAEU.

Mais je constate qu'au niveau administratif, il y a encore du travail à faire... 

Déjà au niveau de la CAF : Ils ne savent même pas transférer un dossier correctement. En effet, ils ont omis de me verser d'ASF (équivalent de la pension alimentaire). J'ai donc du en refaire la demande (alors qu'ils continuent de prélever sur le compte de mon ex-mari, la caf du nord !)

Mais s'il y a une chose qui m'exaspère au plus haut point, c'est bien au niveau de la santé.
En effet, si vous avez été suivi par un spécialiste (dentaire, ophtalmo, etc...) on vous répond qu'on ne peut pas poursuivre ici, et qu'il faut retourner voir les anciens spécialistes (donc, dans le nord, pour nous). Imaginez si j'étais partir vivre à Bordeaux !
Du coup, il faut faire des courriers à la CPAM, aller les voir, insister, pour qu'on vous prenne ici, dans votre nouvelle ville. Et si ça ne fonctionne pas ?
Vous n'avez plus qu'à faire le voyage en train, pour un rendez-vous d'un quart d'heure !

Mais tout cela ne m'empêchera pas de refaire la démarche de changer de région, jusqu'à ce qu'on s'y sente vraiment bien.

6 commentaires:

  1. Coucou Aurélia,je suis très heureuse pour toi et les tiens que vous ayez trouvé un environnement à votre gout ,la région est très jolie,et je pense un havre de paix ,à coté de ce que tu vivais auparavant.
    Je te souhaite plein de bonnes choses et je t'embrasse ainsi que toute la famille,Nadine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nadine, ça me touche beaucoup. Je te fais de gros bisous et te souhaite de passer un bon dimanche.

      Supprimer
  2. Avons changé deux fois de région pour raison professionnelle !
    Pas eu le choix des destinations !

    RépondreSupprimer
  3. pour ma part non je ne changerais pas de region car tout quitter et sans savoir si je retrouverais du boulot c'est trop casse-gueule de nos jours ..et puis j'ai mes amis ici ce serait trop dur de les quitter !!
    .je change de lieu quand je pars en vacances ;)
    DAEU : diplome d'entree à l'université ?? c'est ça ;)
    Myrtille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais c'est ça. Mais vu que j'ai manqué pour un problème d'argent, ça va être très dur de rattraper. J'ai vraiment foutu en l'air mon année en venant vire dans le Pas de Calais. Je suis très déçue. Je me demande si il faut que je persiste ou que j'arrête tout...

      Supprimer

vous aimerez peut être