Rechercher dans ce blog

jeudi 23 janvier 2014

Un moment de solitude

Alors, je vous en ai déjà parlé, mais j'ai vécu des moments de solitudes à Noël. Eh oui, ça ne m'est jamais arrivé, mais maintenant je sais ce que c'est. Eh j'peux t'dire que quand ça t'arrive, tu t'sens bien con. Tout s'arrête et tu ne sais pas comment réagir.

Ma mère est venue passer Noêl avec mon frangin à la maison. Ils savaient qu'Hugo croyait encoe au père Noël. Depuis quelques années, j'ai pris une habitude, réveiller les enfants à minuit pour les voir déballer leur cadeaux et éviter qu'il y en a un qui se trompe dans l'emballement. Et ça leur convient.

Ce soir-là, j'ai commencé à descendre les cadeaux auprès du sapin. Et dit à ma mère et à mon frère : "si vous avez quelque chose à mettre au pied du sapin, c'est le moment".

Ma mère a mis une plombe à retourner tous son caddie (ouais, je sais, c'est pas top), n'avait même pas emballé les cadeaux, et ceux qu'ils l'étaient ne comportaient pas de noms dessus. Elle a mis tellement de temps à sortir le peu de cadeaux qu'elle avait apporté (ce n'est pas une critique), qu'il était déjà minuit 10 ! En plus elle me sort : "ça sert à rien d'offrir des cadeaux". Mon frère et moi nous sommes regardé un instant, un peu démoralisés.

 Ensuite, je demande à mon frère de m'aider à faire la distribution dans les chaussettes respectives, et là, il s'est trompé et à mis les chocolats d'Hugo dans la chaussette de mamie. Bref.

Lorsque les enfants sont descendu ouvrir leurs paquets, Julien a trouvé son jeans dans un sac en plastique, et m'a mère a dit bien fort : "si ça ne va pas, on peut l'échanger, j'ai le ticket de caisse"' !!! Gros moment de solitude pour mes enfants et moi. Hugo a relevé la tête et a fixé ma mère pendant plus de cinq secondes. C'est mort, il a tout compris.

Enfin, le  29, lorsque ma mère est revenue nous rendre visite, je lui ai demandé si je n'avais pas rêvé d'une boîte de chocolat qu'elle aurait mis, sans me le dire, dans ma cuisine, le jour de Noël. Et là, re-moment de solitude : elle me réponds : "Oui, oui, j'ai vu que tu avais trop de chocolats, je n'ai pas pu résisté et j'ai tout mangé". Ah ben merde alors, on m'l'avait jamais faite celle-là !

Bon, à part ça, je l'aime bien ma mère, mais faut avouer que lorsqu'elle vous fait des trucs comme ça, ça énerve un peu.

 

Les participations :


6 commentaires:

  1. je viens te faire un coucou ! je suis un peu débordée

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que noël comme ça n'a plus rien de féerique et de magique pour les enfants. quand même les cadeaux de noël doivent être emballés. Le 29 je suis venu avec ta maman et tu m'as dit que c'était déjà beaucoup mieux. Et que tu avais apprécié beaucoup que je te rende visite. Et moi aussi j'ai beaucoup aimé les cadeaux que tu m'as fait et j'ai passé un bon après-midi en votre compagnie. C'est vrai qu'un réveillon de noël comme ça n'a rien de réjouissant mais malheureusement je dois rester avec ma famille à noël autrement je serai venu et on se serai très bien amusés. Je te souhaite de passer une bonne soirée. Gros bisous à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tant pis, on fera mieux la prochaine fois. On ne peut pas tout réussir ; surtout que c'était pas de ma faute... A bientôt. Bises.

      Supprimer
  3. moi j'aime pas cette periode ...............et je sais que je ne suis pas la seule ............. + tous ceux qui ne le disent pas ............
    et j'ai toujours une pensée pour tous ceux qui sont vraiment seuls, qui ne voient personne le 24 et 25 Décembre ce n'est pas juste :(
    et je pense aussi à ceux qui sont dans la rue ..........
    Myrtille

    quant à ta mère et les chocolats mdrr ..enfin t'a qu'à lui faire le meme coups avec qqchose qu'elle aime bien elle comprendra ;)
    pour Noel et le Père Noel moi je l'ai appris durement aussi .....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, en plus maintenant j'ai mon ex qui m'embête pour prendre les tiots à Noêl... Ca me stresse à fond ! J'ai vraiment peur et ne sais pas trop quoi faire...

      Supprimer

vous aimerez peut être