Rechercher dans ce blog

vendredi 14 mars 2014

Atelier 45 année 3

Pour l'atelier 45 de Ghislaine, 2 ateliers au choix :

http://commentairecompose.fr/ecriture-d-invention/ecriture-d-invention-sujets/

Un texte avec 10 mots ;
Bourgeoise, bagatelle, braise, bretelle, envie, dénuder, lever, coller, aimer, danser

Ou un texte avec 10 mots contenant ANDE

Attention, ceci risque de heurter la sensiblilité des enfants.
 
Dans ce château en Normandie, elle dansait parmi ces convives. La jeune femme n'était pas encore mariée. Parmi les invités, un homme au regard de braise s'avança vers elle, et lui fit un baise-main remarquable. La bourgeoise se mit à rougir et détourna son regard. L'homme lui fit part de son envie de danser avec elle. Elle accepta timidement. Il colla son corps contre le siens et commencèrent la parade. Il l'enlaçait de manière presque érotique en lui sussurant des mots doux à l'oreille. La jeune fille subissait une bagatelle fort bien agréable. Mais était-ce vraiment raisonnable ? Allait-elle rester la jeune fille sage dont elle avait la réputation depuis toujours, ou allait-elle se faire aimer ne serait-ce que pour la nuit ? Oserait-elle se dénuder devant ce gentleman et lui laisser entrevoir les bretelles de ses jarretelles ? Lèverait-elle le défi inattendu qui lui était proposé ?

Aurélia F. - 14/03/2014

Voici la suite si on puis dire...

Armande n'était plus, à s'y méprendre, la jeune fille sage que l'on eut connu. Elle qui aimait tant qu'on lui tende un joli bouquet de lavande. Elle qui n'était guère plus grande que sa soeur ainée Yolande, et qui répondait toujours présente à chacune de ses demandes. Allait-elle craquer face à l'attente du très bel Erwan ? La bourgeoise ne souhaitait pas se marier pour le moment, même si ses parents étaient en train d'en discuter avec les plus grands nobles du pays. Mais elle n'était pas contre de vivre une expérience exaltante et se sentait prête à découvrir les plaisirs du corps à corps...Elle se moquait bien d'apprendre que la nouvelle ne se répande, tant qu'elle ressentirait l'ivresse de ce désir subitement prêt à exploser. Elle ne contrôlait maintenant plus du tout ses gestes et lui fit comprendre qu'elle était gourmande et n'attendait plus qu'il ne la satisfasse. Erwan la pris par la main et l'emmena vers les jardins. A l'abri des regards indiscrets, il l'embrassait fougueusement derrière les rosiers. (mdr) C'était un soir d'été inoubliable, lorsqu'ils s'allongèrent sur l'herbe fraichement coupée. Il dénoua son corset et inonda ses seins de milliers de baisers. (ahh c'est trop chaud.. il manque trois mots). La jeune femme en redemandait...

 Aurélia F. - 14/03/2014


Bon, désolée, mais c'est trop dur. J'arrête le texte ici avant que ça soit trop chaud. En plus je n'ai pas envie d'employer un certain mot LoL Et il m'en manquerait un (ou deux, tout dépend si "redemande" on pouvait le conjuguer ou pas"). Bref, j'ai tout au moins bien réussi le premier exercice. Ouf. 

Qu'est-ce-qu'on ne me fait pas raconter là LoL
Je vais finir par écrire des bouquins érotiques moi...

8 commentaires:

  1. Ah la la quelle histoire...
    Sandra

    RépondreSupprimer
  2. Redemandait n'est pas bon, désolée............mais c'est déjà très bien ce que tu as fait , tu n'auras pas a subir une cuisante punition lol....
    J'aime ces textes un peu hot hot lol
    Connais tu mon autre blog ???
    http://sensuelle53.eklablog.com/
    hi hi hi..........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah non, je vais aller y faire un tour :)

      Supprimer
  3. Voilà un texte fort amusant et comme je les aime. Et oui j'aime les textes érotiques.
    Alors le mot "bande" je ne pense pas qu'il puisse être mal lu, les enfants en savent maintenant plus que nous.
    Et puis notre amie Ghislaine est aussi coquine que moi hihi !!!
    Bravo pour les deux textes je me suis régalée :)
    Geneviève

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah ben c'est gentil :) OK, la prochaine fois, je me lâcherai un peu plus ^^ Merci de ton passage. Bisous.

      Supprimer

vous aimerez peut être