Rechercher dans ce blog

lundi 24 novembre 2014

L'Université va mal

Je vais vous parler de l'Université de Valenciennes. Une superbe université, bien grande, bien belle, et super car le tramway passe en plein dedans.


Les profs nous ont appris deux mauvaises nouvelles, il y a une semaine.
Nous savions déjà que l'Université manquait d'argent, car j'ai entendu parlé des ordinateurs à la BU (Bibliothèque Universitaire). Il se dit qu'ils rament, qu'ils vont mal, qu'il n'y a plus d'encre, etc... Bref, ceux qui s'en servent, galèrent.

Mon prof d'Anglais nous a informé que désormais, il n'y aurait plus aucun rattrapage. Ce qui signifie que si une personne est malade lors d'un test, elle ne pourra plus le refaire, et donc, elle aura intérêt à avoir de super notes autour, sinon adios le DAEU. Pas très réjouissant à vrai dire.

Ma prof de Français, quant à elle, nous a dit que lors des prochains tests sur la dissert', ça se passera en 3 heures au lieu de 4 ! Ce qui va être difficile, c'est clair, si nous voulons faire un travail convenable et complet. Elle a aussi déclaré : "ce n'est plus un travail de prof maintenant" en rajoutant qu'ils étaient mal payé et même pas sûr de toucher leur salaire de novembre/décembre. Avec la charge de travail qu'ils ont, les profs ne sont pas satisfait de ce qu'ils gagnent. Je comprends mieux pourquoi c'est si pourri leur système de formation...

Et le prof d'Anglais nous a dit, au passage, qu'il y avait d'autres problèmes...

Bref, pour L'Université de Valenciennes, c'est la "crise" ; ils n'ont plus assez d'argent... Maintenant je comprends mieux pourquoi on m'avait dit que "Valenciennes" c'est "beaucoup de chômage", etc...  

Où va-t-on ? Comment les étudiants vont ils faire face à cela ? Déjà que les mémoires sont de leur poche...

La France ne fait rien pour eux. C'est honteux. Après, ils nous disent qu'on est en dessous des Allemands, question éducation... Pff tu parle...

15 commentaires:

  1. Ah ouais ça craint tout ça !
    Sandra

    RépondreSupprimer
  2. le tramway passe en plein dedans : ah oui là ça va mal si l'université est traversée par lui hihi bon là c'était la mode humour ;)

    je reprends plus serieusement ce que tu nous dis :

    sais pas trop quoi dire ..avez-vous pensé les profs et vous a faire une pétition ? essayer de contacter les journaux ? pour alerter sur votre situation alarmante ?
    doit bien y avoir qqchose à faire ....
    et pour bosser, n'y aurait-il pas un systeme d'entraide entre etudiants, ou bien en passant par le benevolat pour aider ceux qui rament plus ?

    bon courage !!!
    Myrtille

    ps : ne te decourage pas meme avec moins de moyens suis sure que tu peux y arriver ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, c'est vrai que la pétition c'est pas mal. Je me souviens qu'à Tourcoing on en avais fait une pour un autre problème.
      Merci pour toutes ces idées ; c'est cool !
      Non il n'y a pas de système d'entre-aide entre étudiants à ma connaissance. Non, je résiste, mais c'est vrai que ça fait peur car en cas de maladie, si je loupe un test, je ne pourrai plus rattraper. Ca fait chier....

      Supprimer
    2. pas de soucis Aurelia ;)
      en effet mais pour raison de santé il y a peut-etre une derogation avec un certificat medical ? ils doivent en tenir compte meme s'ils sont dans la galère ...
      Pour la pétition il existe des sites speciaux pour ça ou alors la relayer sur FB l'avantage est que c'est un reseau social intéressant pour toutes ces infos ou les petitions ..
      tiens bon ;)
      Myrtille

      Supprimer
    3. Non, ça ne marche plus. T'es malade ? Même avec un certificat médical, ils ne veulent plus que tu rattrapes. Dingue, non ? C'est une première pour moi !
      Pour les sites de pétitions, je connais. Merci :)

      Supprimer
  3. c'est triste pour les université :,(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ce message et de la part de julien ^

      Supprimer
    2. Oui, ça devient de plus en plus dur...

      Supprimer
  4. Mince, c'est de pire en pire je constate ! Courage, je sais que tu vas faire de ton mieux. Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais dur dur dans des conditions pareilles. En plus, on doit rattraper des heures que les profs ont remplacé pour des vacances. Résultat : 1 heure de route pour 2 h LoL
      Merci pour tes encouragement. Bisous.

      Supprimer
  5. Ca devient la merde partout, même à l'AFPA où je suis actuellement, ils manqueront d'argent l'année prochaine, donc pour travailler correctement cela va devenir impossible! Frédo

    RépondreSupprimer

vous aimerez peut être