Rechercher dans ce blog

vendredi 28 mars 2014

Je n'ai plus rien à faire à Saint-Omer

Voilà, voilà. Je fais mon petit constat. Ah, vous allez voir et me dire si je résonne bien ou pas.


Vous savez , j'ai beaucoup changé de lieux de résidence depuis que j'ai quitté mes parents. Normalement, je restais deux ans par ville. Mais depuis, mon divorce (en 2006), j'ai un peu freiné mes changements de logement, à cause des finances surtout.


Je suis partie, en juillet 2013, de Roubaix. Je n'ai jamais aimé cette ville. En plus, malgré tout ce que l'on en dit sur le côté artistique, elle a la réputation de la ville la plus pauvre de France. Et c'est ça qui m'a gâvée. En effet, pour quelqu'un comme moi, qui veut s'en sortir, je trouvais l'endroit inapproprié. Etre au coeur de cette pauvreté me rendait malade. En plus, le quartier où nous vivions, n'était pas super. J'y suis repassé samedi, lorsque je suis allée à l'anniversaire de ma copine, et j'ai vu l'amélioration qu'ils ont fait au quartier. Tant mieux pour les habitants ! 


Ils ont mis des grilles autour de mon ancien appartement (c'était prévu) et ça me semble plutôt mieux. Par contre, j'ai sû qu'il y avait toujours le problème d'infestation de rats ! Heureusement que je n'y vit plus, car j'ai très peur de ces bestioles ! Et puis là-bas, c'était les mecs barbus qui tendaient des bibles à ma fille à la sortie du Collège ! Vous me direz, ici, c'est le coin des témoins de Jéhovah. Mais bon, ils ne nous ennuient pas.

Alors que dire de Saint-Omer ? Je dirai que d'après ce que j'entends et ce que je constate, ce n'est pas non plus super ici. Pourquoi ? La semaine dernière, lorsque j'ai conduit Hugo chez le dentiste, la secrétaire m'a dit que tous les corps médicaux fuyaient la ville, et que personne ne venait s'y installer. Je lui ait alors répondu, que si la ville développait un peu plus les activités par exemple, les jeunes viendraient un peu plus y habiter.

Julien a entendu dire qu'on nommait notre ville "la ville des viols" ! Super intéressant ; surtout quand c'est votre fils de 12 ans et demi qui rentre de l'école et vous apprend ça !

Et puis, la semaine dernière, lorsque je suis allée pour la dernière fois aux restos du coeur, j'ai rencontré un homme qui m'a raconté brièvement son histoire. Il s'était fait séquestré et torturé en 2011 au sein même de la ville ! (c'est une affreuse histoire) Et puis mercredi soir, ma mère m'apprend qu'il y a eut de nouveau un cas de séquestration à Saint-Omer, ce mois-ci ! Je n'étais même pas au courant de cette histoire !


Le même jour, en allant m'acheter des clops, j'ai discuté avec le vendeur, qui m'a montré son fusil et sa matraque ! Il en avait marre de se faire braquer par des connards et de voir ça, ça m'a plutôt marquée ! Il m'a même dit qu'il avait voté pour le front national ! (il s'est déjà fait braqué trois fois) ; c'est comme pour la Poste, l'autre fois, elle a fermé pendant plusieurs jours à cause d'un braquage. Les gens deviennent trop pauvres, c'est pas possible, pour en arriver là ! C'est vrai qu'on m'a déjà dit plusieurs fois que ce n'est pas la meilleure rue de la ville, où je vis, mais bon, ce mec-là (le gars du bar-tabac), m'en a vraiment fait prendre conscience !

Apparemment, Saint-Omer n'est pas une ville très sécurisée, malgré toutes les caméras installées à chaque recoins des rues. Ca me donne de moins en moins envie d'y rester. Non pas que j'ai peur, mais bon, c'est pas très gai tout ça. Je trouve ça dingue ! Dommage parce que sinon, la ville est charmante, propre et patrimoniale. 

Alors en ce qui concerne la zone de Montpellier, j'ai lu qu'ils étaient aussi catalogués d'une certaine chose. Et en plus, il parait que là-bas, il y a beaucoup de sans-abris. Alors, oui, je suis d'accord, comme on dit : "c'est partout pareil", mais bon, voilà : où partir et s'installer dans ce cas là ?

Pour l'instant, je sais que mes ami(e)s du Nord, ont besoin de moi, mais je sais aussi que j'ai un lien avec le Sud. Aujourd'hui, j'ai visité une maison dans le Valenciennois. On verra bien.

Dans tous les cas, cette ville n'est pas faite pour nous. Tout est loin, et je n'ai pas réussi à poursuivre ma formation. Je dois donc modifier mes plans et agir autrement. Aucun découragement de ma part ; juste la constatation, voilà tout.

Qu'en pensez-vous ?

12 commentaires:

  1. Tu as raison. Où que l'on soit, il y a toujours du bon et du mauvais. C'est à nous de nous faire notre propre "paradis" artificiel en décorant notre intérieur selon nos goûts par exemple.

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, voilà. Le principal c'est de se sentir bien où l'on est. Bises.

      Supprimer
  2. Un petit tag ça te dit ? Bisous http://calimerosexprime.canalblog.com/archives/2014/03/24/29510124.html

    RépondreSupprimer
  3. oui partout du positif et du négatif-
    il faut donc trouver un endroit avec peu de négatif !
    je ne saurais quelle région te proposer - du travail nulle part- et puis je ne connais pas ton métier- ?
    pas facile- mais l'espoir fait vivre- tu vas trouver-
    bisous et bon week-end-

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai plus de métier. Ancienne secrétaire, j'ai perdu mon expérience pour avoir élevé mes enfants trop longtemps. Je recommence tout à zéro. J'ai visité une maison à Denain, on verra bien. Bises et bon week end.

      Supprimer
  4. La Franche-Comté serait la région la plus propice pour trouver un emploi, selon une enquête réalisée par le site de recrutement Qapa.fr, cité par Europe1. ils vont travailler en Suisse-

    Le recruteur a analysé 350.000 offres d'emplois pour dresser la carte de France des recrutements. Ainsi la Franche-Comté, la Bourgogne et le Rhône-Alpes forment le trio de tête des régions où il est plus facile de trouver un emploi. Le Languedoc-Roussillon et le Nord-Pas de Calais sont en revanche celles où c'est le plus compliqué.
    L'île-de-France et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, qui enregistrent pourtant le plus grand nombre d'offres, sont aussi celles où les candidats sont les plus nombreux. Au final, trouver un emploi y est difficile du fait de la concurrence, et elles figurent dans le top 5 des pires régions.

    Sur le plan de la rémunération, ces deux régions sont aussi celles où les salaires proposés sont les plus élevés. Un avantage qui s'efface rapidement car le coût de la vie est aussi supérieur. Les régions où l'on gagne le moins d'argent sont l'Auvergne et la Bretagne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'année dernière, j'ai pensé fortement à la Bourgogne. Mais bon...

      Supprimer
  5. je pense que tu es dans un tournant de ta vie et qu'il faut agir ! bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que je fais. Je tente. Là, j'attends de voir une réponse pour aller dans le valenciennois.

      Supprimer
  6. Je trouve super Que tu réagisses à te dire qu'il faut "agir autrement". Tu es toujours dans l'action et ça, c'est bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben il le faut, sinon on ne s'en sortira jamais. Je fais des essais, et si j'me plante, je tente autre chose. C'est la vie :)

      Supprimer

vous aimerez peut être