Rechercher dans ce blog

lundi 3 novembre 2014

Une photo quelques mots (140)

On est reparti pour l'atelier d'écriture de la semaine :


Avec cette photo ci-dessous :


© Maman Baobab

Je me souviens de tout. 
Je me souviens de mes séjours chez elle.
Cette femme super qui était comme mon modèle.

Je me souviens de tout.
Je me souviens de cette relation quasi-maternelle qui nous reliait.
Oui, je me souviens de tout.
Elle me manque terriblement aujourd'hui.
J'ai perdu l'une des personnes à qui je tenais le plus.

Je l'aimais, cette femme, qui était ma grand-mère. 
Je l'aimais...

Et je ne peux que ressentir un pincement au cœur

En écrivant ces quelques lignes maladroites.
Je me souviens et je ne l'oublierai jamais.


Aurélia F. - 03/11/2014

C'était ma participation pour Bric à book.

18 commentaires:

  1. Un joli texte sur l'amour que l'on peut porter à nos grands-parents.

    RépondreSupprimer
  2. c'est touchant, bon courage à toi aurelia ...
    Myrtille

    @Titine faut-il en avoir eus ....

    RépondreSupprimer
  3. Il est triste ton texte...
    Sandra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce que cette photo me rend triste.

      Supprimer
  4. Des mots pour écrire l'absence...

    RépondreSupprimer
  5. comme mon mari sa grand-mère l'a élevé ! parents divorcés !!
    ensuite une vilaine belle-mère !!mais c'est une autre histoire !!
    bisous ! bravo !

    RépondreSupprimer
  6. Ton texte exprime parfaitement la tristesse quand survient l'absence des grands parents, bravo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Cette photo m'a fait un drôle d'effet en fait...

      Supprimer
  7. Jolie anaphore qui donne un rythme plaisant à ton poème.

    RépondreSupprimer
  8. Ton texte est drôlement émouvant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sans doute parce que c'était sincère.

      Supprimer
  9. J'ai été très touchée par cette relation :)

    RépondreSupprimer

vous aimerez peut être