Rechercher dans ce blog

mercredi 23 décembre 2015

Charlotte


Charlotte est maintenant veuve. Elle a perdu son mari quelques jours avant Noël, il y a quelques années. Depuis, elle s'est habituée à passer ses journées entière toute seule à la maison. Ses deux filles sont éloignées, chacune de leur côté. Elle les voit donc de temps en temps, lorsque celles-ci peuvent venir lui rendre visite. Elle n'a pas beaucoup d'amis, ni de connaissances, à part sa voisine qu'elle voit rarement. Depuis quelque temps, l'état de Charlotte s'est dégradé, elle a eu une douleur au genou suite à une chute à son domicile. Son médecin lui a prescrit un médicament trop fort qui a aggravé son état de santé, et elle se retrouve maintenant alitée. Non seulement, la vieillesse l'a rendue sourde, mais la médecine l'a rendue impotente. Il y a bien une aide-ménagère qui passe la voir régulièrement, mais c'est l'une de ses filles, celle vivant dans le département le plus proche, qui vient lui faire ses  courses et l'aider, tous les quinze jours. L'autre, vivant à l'étranger, elle ne peut venir qu'à certaines périodes de l'année. L'état ne leur accorde pas grand chose niveau aide. On lui avait bien proposé un séjour gratuit en maison de retraite, mais il en était hors de question pour Charlotte ! Quitter sa maison pour se retrouver dans une maison entourée de petits vieux, non merci. Non, Charlotte préfère encore sa tranquillité, le silence et sa solitude. Aujourd'hui, Charlotte progresse, et remarche un peu, mais seulement en étant accompagnée. Triste fin quand même...  Il ne faut jamais faire confiance en la médecine !

Aurélia F. - 23 / 12 / 2015

C'était ma participation à la cour de récré de Jill

11 commentaires:

  1. Bonjour élève Aurélia, ah vieillir, tout un programme n'est-ce pas Charlotte...et seule en plus, côté médecine, on ne lui dit pas merci ! Bref, on ne peut que lui souhaiter d'aller mieux... sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, joyeux Noël, bises de m'dame JB ;-)

    RépondreSupprimer
  2. mais si il faut faire confiance , mais aussi écouter son corps ..chacun réagit différemment aux traitements ... les médicaments sont tous dangereux et à utiliser avec précaution mais ils nous sauvent souvent la vie !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien pas pour son cas ; en fait, c'est ma grand-mère maternelle :) Bises.

      Supprimer
  3. Ce serait tout un débat et il faut se dire que la médecine n'est pas une sciences exacte ; l'obligation de soin mais pas de résultats... ce serait trop simple.
    Elle me fait peine cette Charlotte ! Me projetterai-je dans quelques années ? Bien raconté.
    avec le sourire

    RépondreSupprimer
  4. il ne faut sans doute pas faire une confiance aveugle mais on en peut tirer d'un cas particulier une règle générale. Les médecins actuels ne sont pas les Diafoirus du temps de Molière. Vieillir seul est un problème quand on n'a plus sa mobilité et son autonomie et pas les moyens financiers de compenser et aucune solution n'est satisfaisante. Elle a choisi de ne pas aller en maison de retraite. Peut-être a-t-elle eu raison, peut-être pas. Là non plus il ne faut pas porter de jugement général
    belle soirée

    RépondreSupprimer
  5. Des sujets de réflexion tres sérieux avec cette Charlotte .
    Si parfois les personnes agées peuvent rester chez elle sans problème les gros problèmes de santé nécessitent souvent une entrée en maison de retraite . Pour la médecine elle fait ce qu'elle peut, comme l'ont dit les autres amies il faut lui faire un minimum confiance et savoir écouter son corps.
    Bonne journée et bonne fête de NOël
    Bises

    RépondreSupprimer
  6. Elle est quand même bien forte cette Charlotte :)

    RépondreSupprimer
  7. Tu as raison Gisèle, mais lorsque la famille a peu de moyens, de toute façon, la maison de retraite, c'est pas possible. Et accueillir Charlotte chez soit, quand elle refuse car elle veut rester chez elle, pas simple non plus... En tout cas, c'est à la suite du medoc, que son cas s'est agravé.
    Oui Sandra, elle est forte mamie :)

    RépondreSupprimer

vous aimerez peut être